Tall Juan

L'Argentin Tall Juan, transplanté à New York, a réussi à échapper aux étiquettes et à sortir des chansons que seul un Elvis Latino inspiré par les Ramones et South American Sounds pourrait livrer.

Les paroles de Tall Juan sont des pépites autobiographiques qui traitent de tout, de la toxicomanie aux périls d’une relation amoureuse en passant par la vie en Amérique du Sud et le Queens County.

À propos de son récent album ‘Atlantico’ (2020), Pitchfork déclare : « Tall Juan est aussi grand (environ 1,80 m) qu’il s’appelle Juan, et dans sa brève carrière, il a amoureusement commandé l’art du pastiche. Sur son premier album Olden Goldies en 2017, Juan Zaballa s’est présenté en 15 courtes chansons comme un crooner rockabilly élevé aux Ramones-Iggy Pop faisant un peu d’Elvis, ou inversement. »

Précédé de son single ‘Tall Juan Plays Cumbia’ (2019), de deux EP ‘Why Not ?’ (enregistré par Mac Demarco), (2015) ‘Joya Nedo’ (2017) et son premier LP ‘Olden Goldies’ (2017). Tall Juan a joué plus de 600 spectacles en 7 ans, dans sa ville actuelle de New York, avec trois tournées étendues à travers les États-Unis, deux tournées en Amérique du Sud en 2017, trois tournées européennes (deux en 2016 et une en 2017), et dans certains des principaux festivals du monde comme Coachella 2017 et SXSW 2018, plus ses nombreux spectacles au Japon, au Mexique et à Porto Rico.